tt

Google+ Followers

Rechercher dans ce blog

Géo-localisation par Compteur.fr website statistics - Chargement Carte ...
.

jeudi 20 octobre 2016

Jean-Marc MORANDINI est un menteur qui propage de fausse information sur Me François DANGLEHANT

web stats


Jean-Marc MORANDINI
un menteur qui propage des fausses informations 


 Jean-Marc MORANDINI
un menteur qui propage des fausses informations 
qui propage des fausses informations 
sur Me François DANGLEHANT


Jean-Marc MORANDINI
un menteur qui propage des fausses informations 
qui propage des fausses informations 
sur Me François DANGLEHANT


Jean-Marc MORANDINI
un menteur 
qui propage des fausses informations 
sur Me François DANGLEHANT

Jean-Marc MORANDINI est un menteur, qui a publié en décembre 2014, des fausses informations me concernant, sous le titre : L’avocat de Dieudonné radié du barreau de la SEINE SAINT-DENIS.

Il s’agit d’une fausse information, je n’ai jamais été radié du barrau de la SEINE SAINT-DENIS.

J’ai fait l’objet de 4 procédures disciplinaires portant sur des fausses accusations.

J’ai été relaxé à 4 reprises :

- le 29 mai 2009, la cour d’appel m'a relaxé sur toutes les fausses accusations portées contre moi, dans deux procédures disciplinaires, décision définitive ;

- le 10 mai 2014, le Conseil régional de discipline m’a relaxé sur toutes les fausses accusations portées contre moi, dans une procédure disciplinaire, décision définitive ;

- le 22 septembre 2016, la cour d’appel m'a relaxé sur toutes les fausses accusations portées contre moi, dans une procédure disciplinaire, décision définitive.

Pour voir l’arrêt du 22 septembre 2016 : CLIQUEZ ICI

Pour voir l’article me concernant publié par Jean-Marc MORANDINI : CLIQUEZ ICI

Jean-Marc MORANDINI est donc bien un menteur, qui a propagé sur mon compte des fausses informations pour me salir.

Les autres médiats en ont fait de même.

Il faut donc savoir que la presse officielle est en grande partie mensongère.


+     +     +     +

Jean-Marc MORANDINI a été mis en examen pour corruption de mineur en septembre 2016. La loi le présume innocent.

La suite au prochain épisode, pour ce personnage qui propage des fausses informations.








Le faux jugement disciplinaire 
contre Me Richard Ndemazou 
a été prononcé par François Detton 
dans une salle d’audience de la cour d’appel de Paris
salle d’audience accordée par Chantal Arens


+++++

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire